Alzheimer, démence : Une conférencière lilloise aurait mis au point une méthode efficace pour aider un proche malade à conserver sa mémoire malgré la maladie.

C’est l’effervescence après la présentation d’une nouvelle méthode pouvant efficacement ralentir l’évolution de la maladie d’Alzheimer et permettre aux malades de conserver leurs capacités plus longtemps. Créée par une ergothérapeute formée à la stimulation cognitive et une aidante familiale, cette méthode permet de garder espoir et de lutter contre les symptômes de la maladie. En effet, en seulement une heure par semaine, vous stimulez efficacement et dans la bonne humeur la mémoire de votre proche malade.

Amélie Wallyn, la co-auteur de cette nouvelle méthode, n’en est pas à sa première action pour faciliter le quotidien des familles de malades. En effet, elle est également l’auteur d’Autonome à Domicile, site Internet où, chaque mois, elle conseille plus de 20 000 aidants sur les gestes de la vie quotidienne.

Si elle a créé la méthode MALO avec Nalie Cailleretz, c’est qu’elles ont réalisé que les personnes malades n’ont pas toujours accès à des professionnels de santé. Soit à cause d’un déficit de professionnels dans la région, soit parce que le malade ne veut pas faire entrer d’inconnus chez lui, comme c’était le cas pour le proche de Nalie.

Peinées par cette situation, elles ont donc mis leurs capacités et connaissances en commun pour créer une méthode de stimulation cognitive efficace et utilisable par les familles. Mais là où d’autres se contentent de fournir une liste d’exercices aux familles, les auteurs ont décidé d’aller plus loin dans l’accompagnement.

Il faut savoir qu’il y a aujourd’hui de nombreuses études prouvant l’efficacité de la stimulation cognitive. Les malades gardent leurs capacités plus longtemps, mais gardent aussi le moral.

La méthode MALO, testée depuis son lancement par de nombreuses familles, mais aussi par des professionnels, est chaleureusement approuvée par ses utilisateurs.

Nos confrères de Ouest-France, partis à la rencontre des utilisateurs de la méthode, partagent avec nous le témoignage de Marianne :
« André a beaucoup progressé. Au départ, il avait du mal à comprendre les exercices. Aujourd’hui, il comprend la consigne et surtout, il écrit. Chose qu’il ne faisait plus du tout. »

Un secret enfin révélé

atelier mémoire méthode MALOLe secret de l’efficacité de cette méthode repose sur le fait de stimuler « le muscle-cerveau », comme le nomment les auteurs, à raison d’une heure par semaine.
Amélie Wallyn nous explique également que, pour que la stimulation cognitive soit efficace, il faut que les exercices soient variés. Cela permet de stimuler des fonctions différentes du cerveau (par exemple, différents types de mémoire), mais aussi de ne pas lasser son utilisateur.

Une nouvelle à partager avec tout le monde !

La méthode MALO est conçue pour aider toute personne adulte atteinte d’un trouble de la mémoire ou de la concentration. Cela peut donc concerner les personnes âgées qui n’ont plus assez d’activités, mais aussi les personnes atteintes d’Alzheimer ou d’une autre démence, les personnes victimes d’un AVC ou d’un traumatisme crânien… La liste des causes d’une perte de mémoire est longue !

Si les résultats sont aussi concluants qu’ils semblent l’être aux vu des études sur la stimulation cognitive et des témoignages d’aidants et de professionnels, cette méthode va bouleverser la vie de nombreux malades et de leurs familles.

« Il faut agir dès le début, lorsque les troubles commencent à se déclarer. Il ne faut pas se dire « C’est rien, il oublie juste quelques trucs de temps en temps. » Il vaut mieux ralentir les troubles pendant que les malades ont encore un maximum de capacités plutôt que s’y mettre quand il ne reste presque plus rien… Pour les maladies telles qu’Alzheimer, il y a un moment à partir duquel on ne peut plus utiliser la méthode. Quand on est à un stade vraiment très avancé, ça devient difficile, parce qu’il faut que la personne puisse comprendre les consignes, lire et écrire. Même si c’est avec l’aide de quelqu’un, il faut qu’elle puisse le faire. Malheureusement, avec la maladie d’Alzheimer, on finit par perdre ces capacités-là. C’est pour cela qu’il faut agir en amont » explique Amélie Wallyn dans une interview donnée à Lyon Capitale.

Pour conclure, la rédaction de Cerveau Magazine vous invite à découvrir cette méthode sur le site de l’auteur en cliquant ici.

4 réflexions au sujet de “Alzheimer, démence : Une conférencière lilloise aurait mis au point une méthode efficace pour aider un proche malade à conserver sa mémoire malgré la maladie.”

  1. Merci pour le partage de cette information qui éveille une lueur d’espoir dans l’accompagnement de mon mari touché par l’Alzeimer.
    Paulette

    Répondre
  2. J’ai acheté la méthode MALO pour mon mari, qui souffre d’Alzheimer, et je la recommande vivement ! Les exercices font travailler sa mémoire de façon agréable, et les résultats sont sensibles : j’ai vraiment l’impression que la maladie progresse moins vite depuis qu’on utilise la méthode.

    Répondre
    • Merci beaucoup pour votre témoignage qui permettra nos lecteurs de se faire un avis plus approfondi de cette Méthode.

      Répondre

Laisser un commentaire

libero risus et, ultricies Phasellus mattis quis, elit. commodo adipiscing lectus mi,